Neuvaine en l’honneur de N-D de Guadalupe2019-12-12T09:06:47+02:00

Neuvaine en l’honneur de N-D de Guadalupe

Qui est la Vierge de Guadalupe?

La Vierge de Guadalupe, très vénérée sur le continent Américain, est une vierge enceinte. Elle représente donc la maternité, la tendresse, la féminité même.

En 1910, saint Pie X déclare et constitue Notre-Dame de Guadalupe, Patronne céleste de toute l’Amérique latine.

En 1946, Pie XII déclare Notre-Dame de Guadalupe patronne des Amériques.

Quand la prier?

Cette neuvaine à la Vierge de Guadalupe sera priée durant les neufs jours précédant le 12 décembre, fête de la Vierge de Guadalupe.

Pour quelles intentions?

Choisissez une grâce à lui demander en ce début du temps de l’Avent, et présentez-lui chaque jour.

Prions aussi pour ses intentions.

Comment?

Une prière simple et belle écrite par David Caron

 Acte de contrition, chaque jour avant la prière

Acte de contrition : 

Mon Dieu j’ai un très grand regret de vous avoir offensé, parce que vous êtes infiniment bon et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence. Je l’espère ainsi par l’intercession de ma Mère, Notre-Dame la Vierge de Guadalupe. Amen ».

Chaque jour après la prière :

Prière de Saint Jean Paul II à Notre Dame de Guadalupe

Ô Vierge immaculée, Mère du vrai Dieu et Mère de l’Église,

toi qui en ce lieu manifestes ta clémence et ta compassion

à tous ceux qui font appel à toi,

écoute la prière que nous t’adressons avec une filiale confiance

et présente-la à ton Fils Jésus, notre unique Rédempteur.

Mère de miséricorde, qui connais le sacrifice caché et silencieux,

à toi qui viens à notre rencontre, pécheurs que nous sommes,

nous nous consacrons aujourd’hui avec tout notre être et notre amour.

Nous te consacrons aussi notre vie, nos travaux,

nos joies, nos infirmités et nos souffrances.

Donne à nos peuples la paix, la justice et la prospérité,

Notre-Dame et notre Mère, toi sous la protection de qui nous mettons

tout ce que nous avons, tout ce que nous sommes.

Nous voulons être tout à toi et marcher avec toi sur le chemin

d’une fidélité totale à Jésus-Christ dans son Église.

Ne nous retire pas ta main et ton amour.

Notre-Dame de Guadalupe, Mère des Amériques, nous te prions

pour tous les évêques, afin qu’ils conduisent leurs fidèles

par les voies d’une vie chrétienne intense, de l’amour et de l’humble

service de Dieu et des âmes.

Contemple cette immense moisson et intercède auprès du Seigneur pour que

tout le Peuple de Dieu ait faim de sainteté pour qu’il donne d’abondantes

vocations de prêtres et de religieux, forts dans la foi,

qui dispenseront généreusement les mystères de Dieu.

Donne à nos foyers la grâce d’aimer et de respecter la vie qui commence,

dans le même amour avec lequel tu as conçu dans ton sein la vie du Fils de Dieu.

Sainte Marie, Mère du bel amour, protège nos familles afin qu’elles

soient toujours unies, et bénis l’éducation de nos enfants.

Toi qui es notre espérance, pose avec compassion ton regard sur nous ;

enseigne-nous à aller continuellement à Jésus et si nous tombons,

aide-nous à nous relever, à revenir à lui en confessant nos fautes

et nos péchés dans le sacrement de pénitence qui donne la paix de l’âme.

Nous t’en prions, donne-nous un très grand amour de tous les sacrements,

qui sont comme les traces que ton Fils nous a laissées sur la terre.

Ainsi, Mère très sainte, avec la paix de Dieu dans nos consciences,

avec des cœurs libérés de tout mal et de toute haine,

nous pourrons apporter à tous la vraie joie et la vraie paix

qui viennent de ton Fils,

Notre-Seigneur Jésus-Christ qui,

avec Dieu le Père et l’Esprit-Saint,

vit et règne pour les siècles des siècles.

Amen.


Neuvième Jour

Seigneur Dieu, il T’a plu de nous combler d’innombrables faveurs

en nous plaçant sous la protection spéciale de la Bienheureuse Vierge Marie.

Accorde-nous, tes humbles serviteurs,

qui nous réjouissons de l’honorer sur la terre,

la joie de la voir face à face dans le ciel.

Accorde-moi cette grâce, je te le demande humblement.

Notre Père, Je te salue Marie, Gloire au Père. 


Notre site utilise des cookies. En utilisant notre site Web et en acceptant cette politique, vous consentez à notre utilisation des cookies. more information

The cookie settings on this website are set to "allow cookies" to give you the best browsing experience possible. If you continue to use this website without changing your cookie settings or you click "Accept" below then you are consenting to this.

Fermer